charleynechantebakerbiographie
charleynechantebakerbiographie charleynechantebakerbiographie
charleynechantebakerbiographie

" Les fées se sont penchées sur son berceau pour y déposer de la poussière d'étoiles. "

Un père danseur, une mère (Joséphine) chanteuse et comédienne, dont elle a hérité du charme sud-américain, deux soeurs danseuses de claquettes, CHARLEYNE a grandi entre soleil et sunlights, rêvant à des théâtres merveilleux aux planches embrasées.

Petite fille et déjà élue reine de sa ville, CHARLEYNE cueille les lauriers des concours de chant, jusqu'à ANTIBES, ou sa soeur aînée l'avait présentée à la célèbre "ROSE D'OR", d'où elle reviendra auréolée du 1er prix d'interprétation.

CHARLEYNE pouvait enfin "monter à PARIS".... elle avait été remarquée par Jacques CANETTI, l'illustre découvreur de talents, des BREL, BRASSENS.....

"CHARLEYNE, un talent qui vit avec la scène, un tempérament de feu et une sensibilité émouvante, un sourire ravageur et une voix de cristal".

C'est pour elle l'époque des grands cabarets parisiens, des premières rencontres de producteurs et maisons de disques. Elle enregistre plusieurs 45T., dont le succès disco "MANHATTAN", grâce auquel CHARLEYNE sera l'invitée des plus grandes émissions de radio et de télévision.

Mais la nostalgie de son pays sera la plus forte, elle repartira en Amérique latine pour en revenir avec de nouveaux accents, de nouvelles couleurs qui attireront l’attention de Francis LOPEZ.

Une nouvelle étoile traverse alors le ciel de la destinée de CHARLEYNE : Jean Marie RIVIERE qui sera le révélateur de sa puissance scénique, faisant d'elle la VEDETTE DE L'ALCAZAR DE PARIS pendant une année. Jean Marie RIVIERE présentait CHARLEYNE comme son "Américaine à PARIS".

Un soir, Charles DUMONT, spectateur confondu par les qualités vocales de CHARLEYNE viendra lui proposer de chanter en duo avec lui. La jeune femme repartira vers de nouveaux horizons, de nouveaux voyages.

Jean MUSY, Claude LEMESLE, Alain GORAGUER, Patrick OLIVER et Patrick JAYMES proposeront de nouvelles chansons à CHARLEYNE, qu’elle enregistrera en exprimant sa nostalgie de l'époque où la chanson faisait encore rêver... un 45 tours émouvant : "Absence de romance" et "Au revoir et merci".

Le show manque alors terriblement à CHARLEYNE.

Le CIRQUE D'HIVER DE PARIS offrira à nouveau le grand frisson à son tempérament explosif.

De nouvelles rencontres emmèneront CHARLEYNE dans l'univers de Joséphine BAKER, elle pourra désormais réaliser ce rêve de petite fille : chanter la grande JOSEPHINE.

Elle enregistre un CD : « CHARLEYNE chante BAKER ».

Encouragée par de grands noms de la télévision et du cinéma, tels Pascal SEVRAN et Pierre TCHERNIA, CHARLEYNE rend un vibrant hommage à JOSEPHINE, qu'elle fait partager avec passion à son public.

Pascal SEVRAN ne s'y trompera pas : elle sera plusieurs fois l'une des vedettes de ses plateaux T.V.

Le grand orchestre SENTIMENTAL TRUMPET de Paul CAPDEVIELLE sera son écrin magique du temps révolu des big bands.

Lorsqu'en 2005, M. Pierre CARDIN rouvre son cabaret « CHEZ MAXIM'S », avec REGINE et Isabelle AUBRET, il invite CHARLEYNE à venir y présenter son spectacle "CHARLEYNE chante BAKER".

La même année, dans le cadre de l'année de la FRANCE en CHINE, CHARLEYNE représente la FRANCE au théâtre de NEUILLY SUR SEINE, où elle interprète les chansons de JOSEPHINE, entourée des enfants de l'ensemble artistique HAIYAN, vitrine culturelle de la ville de ZHONG SHAN dans le monde.

CHARLEYNE avait donné son premier concert "CHARLEYNE chante BAKER" au château des MILANDES, ancienne demeure de Joséphine BAKER, à l'occasion du Festival International du film de SARLAT, en présence de nombreux invités, dont Pierre TCHERNIA, Fanny ARDANT, TIMSITT, Thierry LHERMITTE...

CHARLEYNE revient le 2 juin 2006 au château des MILANDES pour lever le rideau de l'année du centenaire de la naissance de JOSEPHINE, invitée par Madame la Comtesse de SAINT EXUPERY pour une soirée prestige dont elle sera la vedette, interprétant une dizaine de chansons de son spectacle "CHARLEYNE chante BAKER", en présence de Monsieur REVEL, pianiste accompagnateur et compositeur de Joséphine BAKER.

Le 3 juin 2006, lors de l'inauguration de la statue "JOSEPHINE MAMAN", CHARLEYNE chante "DANS MON VILLAGE", "J'AI DEUX AMOURS" et "ME REVOILA PARIS", en présence de AKIO, fils de JOSEPHINE, et de Monsieur REVEL.

"CHARLEYNE chante BAKER", une rencontre hors du temps.

C'était au temps où l'AMERIQUE faisait encore rêver.... C'était au temps où le théâtre des Champs Elysées cherchait un spectacle original...Son rêve à elle était de conquérir le monde, il n'en fallait pas moins pour faire d'une petite fille du MISSOURI l'égérie du tout PARIS des années 20...Elle s'appelait JOSEPHINE...

Elle s'appelle CHARLEYNE, une voix aux couleurs de la joie de vivre, étrange écho à celle de JOSEPHINE.

C'est l'hommage d'une femme de couleur blanche à une femme de couleur noire. CHARLEYNE renvoie à JOSEPHINE un écho imprégné d'amour, un hymne à la joie et à la grande époque du music-hall.

En renouant avec la plus pure tradition du music-hall, CHARLEYNE vous présente un spectacle dédié au souvenir de ce temps où devant les rideaux rouges, les artistes partageaient un peu de rêve avec leur public.

Copyright 2011 Tous droits réservés
item5 item4 item3 item2 item1